La Coordination des organisations islamiques Suisse CIOS

Le Coran donne cinq directives aux musulmans pour développer notre tolérance et notre compréhension envers les autres religions.

  • La dignité de chacun doit être respectée, quelle que soit sa religion, sa race, son origine ethnique, son genre ou son statut social (réf. : Le Coran, 17 : 70). Puisque nous sommes tous créés par Dieu Tout-Puissant, Créateur de toutes choses, nous devons faire preuve de respect et de bienveillance envers les autres et agir avec honneur.
  • L’Islam nous enseigne que c’est la volonté de Dieu si l’humain qu’Il a créé croit en différentes religions, ou en aucune religion, l’athéisme lui-même étant considéré comme une religion ou un système de croyance (réf. : Le Coran, 10 : 99). Mais Dieu Tout-Puissant est mécontent lorsque certains humains choisissent de ne croire en rien. (réf. Le Coran, 39 : 7)
  • D’après le Coran, la liberté de religion est très clairement un droit conféré par Dieu. (réf. Le Coran, 2 : 256)
  • Le sort de l’humanité toute entière repose entre les mains de Dieu, le Tout-Puissant, son Créateur, vers qui nous retournerons tous. (réf. Le Coran, 22 : 68-69 et 42 : 15)
  • Dieu aime la justice et ceux qui tentent de l’appliquer, en particulier envers ceux qui sont différents de quelque manière que ce soit, y compris concernant les croyances religieuses. (Réf. Le Coran, 5 : 8 et 60 : 8)

Articles récents

Présentation de La Coordination des organisations islamiques suisse

«Le KIOS a été fondé par le feu Dr Muhammad Tufail à Eggerkingen en 1978 en tant qu’association unificatrice des musulmans. Le KIOS est la première Association nationale islamique de Suisse.

Dès ses début, le KIOS a introduit un concept d’organisation moderne. Sur le plan organisationnel, c’est un réseau – une coordination – et non une supra-association hiérarchique qui domine les associations cantonales.

Cette association nationale est une coordination entre les associations cantonales et les associations individuelles. Le KIOS réunit toutes les écoles de pratiques islamiques. Elle est attachée aux principes fondamentaux de l’Islam qui se traduisent par la droiture, le principe du juste milieu et l’égalité dans la communauté religieuse.

Le KIOS compte à la fois des membres collectifs et individuels. Il ne représente pas les musulmans de Suisse, mais les intérêts islamiques.

Objectifs Structurels et Existenciel :

– Aboutir à l’unité citoyenne des musulmans en Suisse

– Parvenir à la Reconnaissance juridique publique de la communauté de foi islamique en équivalence avec les communautés religieuses de Suisse

– Construction de la communauté islamique en définissant l’organisation d’une « Communauté de foi islamique – UMMA »

Recevez directement le nouveau contenu dans votre boîte de réception.